Ralentir l'économie ?
Le poison pour l'économie monnaie-tiste.

Explications sur la " vitesse de rotation de la monnaie ".

Un fabricant de pain au chocolat vend à un client 1 pain au chocolat par semaine.
L'état encaisse la tva auprès du fabricant :
si le pain au chocolat coûte 1euro, l'état encaisse (à cause des déductions que fait légitimement le fabricant) environ 4 centimes.

Si ce fabricant vend tous les jours à un client, 1 pain au chocolat, par semaine l'état encaissera 7 fois plus de taxe (car il y a 7 jours dans la semaine) soit environ 28 centimes. La vitesse de rotation de la monnaie s'est donc accélérée et l'état a encaissé plus de recettes.

Si au contraire le fabricant ne vend plus qu'un pain au chocolat toutes les 2 semaines, l'état ne percevra plus 28 centimes ou 4 centimes par semaine, mais il percevra en moyenne 2 centimes.
Si l'état a besoin de 4 centimes pour vivre, pour payer son fonctionnement, s'il reçoit uniquement 2 centimes, le système s'écroule par l'endettement.

Cet exemple est extrêmement simple, mais c'est la base de la vitesse de rotation de la monnaie. Si vous retardez le moment de changer une moquette pour diverses raisons, si tout le monde agit de la même manière, ce retard va entraîner la suppression de métier de vendeurs de moquettes et créer du chômage.
Le problème se pose également pour tous les métiers qui prennent un pourcentage sur des transactions, que ce soit des vendeurs immobiliers, des banques, etc.
Moins il y a de transactions, moins ils ont d'argent à la fin du mois, moins ils ont de salariés.

 

TAUX DE TVA.

Pour compliquer les explications, prenez une personne qui dépense tout son salaire dans le mois.
Elle, qu'elle dépense son argent chez un vendeur de nourriture ou un chez un disquaire, l'état prendra sa part maximum de taxes. Sauf que si une personne dépense sa monnaie dans un magasin de nourriture, les taxes seront d'environ 5,5 % (au 01.01.2012) soit :
5,5 % de 1000 euros = 52 euros.
Si cette même personne dépense tout son argent chez son disquaire qui est soumis à 19,6 %, les taxes, les recettes pour l'état, ne seront pas de 52 euros, mais de :
19,6% de 1000 euros = 163 Euros !

Par conséquent, plus la personne dépense ses 1000 euros dans un secteur d'activité taxé à 5,5%, plus l'état perd de ses recettes potentielles.

 

Parlons maintenant de l'épargne : qu'elle soit de 10 euros par mois ou qu'elle soit de 100 000 euros par mois, cette monnaie reste sur un compte et ne rentre pas dans le circuit de la consommation.
Par conséquent, plus les citoyens épargnent, plus l'économie ralentit, la vitesse de rotation de la monnaie diminue.

Au contraire, plus ils consomment, plus ils dépensent par le crédit, plus la vitesse de rotation de la monnaie augmente. Mais même en consommant par le crédit, la vitesse de rotation de la monnaie augmente seulement un certain temps, car après il faut rembourser, et rembourser plus que nous n'avions de monnaie avant de consommer (à cause des intérêts à payer)...

 

Autre conclusion : dans un système monnétiste plus les biens de consommation ont une longue durée de vie, plus vous ralentissez l'économie. Car la monnaie que vous ne dépensez pas dans des biens de consommation éphémère, est de l'argent épargné.
Notre monde monnétiste a donc touts intérêt à faire des biens de consommation qui empêchent l'épargne, des biens de consommation qui augmentent nos poubelles, qui augmentent notre consommation d'énergie pour le recyclage ou la création de nouveaux objets... .

.

.